RSS

Archives de Catégorie: touscoprod

Revue de web du crowdfunding cinéma (27/02/2014)

Un article tous les 2 mois, le blog trouve son rythme !

Movies-Angels : Le nouveau projet « Road Games » attire peu, le ticket d’entrée (250€) doit freiner les ardeurs. Mais Movies-Angels propose encore une fois un projet audacieux, qui correspond à ce que l’on peut attendre du crowdfunding cinéma (soutien à un film, retour sur investissement, contreparties). Movies-Angels donne aussi quelques nouvelles du projet d.E Chouraqui qui avait assez bien fonctionné (plus de 52 000 €)

TousCoprod : M. Laroque ne laisse pas tomber la communauté des contributeurs à son film « Jeux dangereux ». Le site dédié (http://www.monfilmavecmichele.com/) propose des packs contributeurs pour rejoindre l’aventure. Au final, même si l’argent apporté ne provient pas que de particuliers, M. Laroque aura apporté plus de 400 000€ à son budget grâce au crowdfunding. Mais l’énergie déployée a été importante, et l’investissement pour faire vivre la communauté est important. A la sortie du film, nous pourrons voir si tout cela est rentable (pour la production pas pour les internautes qui n’ont pas de retour sur investissement), les internautes seront t’ils encore motivés pour faire la promotion du film (« de leur film » ?)

Ulule : Toujours pas de nouveaux films pour le « premier cercle ». Une news a été posté sur la page Ulule du film « Homosapiennes » pour justement dire que le film allait s’appeler « sous les jupes des filles ». Les news sont publiées à une rythme plus épisodique que sur ce blog, c’est dire qu’elles sont rares….

Le problème du « premier cercle » provient de l’investissement des équipes de production dans le crowdfunding, si on comprend que M. Larqoue fait des efforts pour 400 000€ on comprend aussi la réticence de producteurs à s’investir pour quelques milliers d’euros qui ne garantissent pas un apport réel au budget, ni un investissement (sur les réseaux sociaux en particulier) des internautes. Le « premier cercle » peine à convaincre les producteurs, les internautes.

MyMajorCompany : Le film est un échec (21 717 entrées !). Mais le forum de commentaires (http://www.mymajorcompany.com/projects/piege#comments) est inanimé. Les internautes sont indifférents au succès du film, comme ils ont été indifférent à sa promotion (ce qui ne risque pas d’inciter les producteurs et distributeurs de solliciter les internautes via le crowdfunding). Peu de chance de voir MymajorCompany revenir sur un système avec retour sur investissement.

Et pourtant, le financement du cinéma est toujours une question d’actualité. Le rapport Bonnell (http://www.cnc.fr/c/document_library/get_file?uuid=6c327877-e43e-405c-a8af-b46ee1d20ae6&groupId=18) a suscité beaucoup de commentaires, et pour la part qui concerne le crowdfunding, c’était le service minimum (le rapport propose que soit étudié un crédit impôt si les internautes sont perdant dans leur investissement, alors qu’il serait plus intéressant que le crédit impôt soit systématique avec l’investissement, dans l’esprit des investissements TEPA)

Un article intéressant à lire sur le crowdfunding (http://www.actualitte.com/economie/le-financement-participatif-miroir-aux-alouettes-et-engagement-social-47461.htm) même s’il évoque MymajorCompany et TousCoprod comme des sites qui offrent du retour sur investissement sur les projets de corwdfunding cinéma (TousCoprod ne le fait plus depuis longtemps et MyMajorCompany ne l’a fait que sur « Piégé)

Reprenant un article de « Sofilm » (la meilleure revue ciné française ? http://www.sofilm.fr/entretien-michel-hazanavicius-vincent-maraval-cinema-francais-jusquici-tout-va-bien) Le Monde (http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/02/07/financer-le-film-autrement_4362404_3232.html) évoque le financement du cinéma. Et la proposition majeure concerne la chronologie des médias en accélérant la sortie DVD (Le Figaro en parle aussi ici : http://www.lefigaro.fr/medias/2013/12/27/20004-20131227ARTFIG00192-le-csa-veut-accelerer-la-sortie-des-films-en-vod.php) et aucunement le crowdfunding. Les acteurs (producteurs, acteurs, réalisateurs) ne l’ont pas intégré dans leur champ de réflexion (ou ils l’ont déjà exclu !) et c’est un signe très négatif pour son développement massif en France.

Je devais vous parler d’un documentaire que je devais voir. Trop de conditionnel, je ne l’ai pas vu (fichu boulot) mais rien ne m’empêche de l’évoquer. Il s’agit de « une journée dans la vie d’un dictateur » qui a été diffusé sur Planète plus le 24/02 et le sera à nouveau le 05/03. Vous pouvez voir des teasers ici : http://www.planeteplus.com/pid5936-evenements-planete-plus.html?news=1004422

Pour une fois que l’on m’invitait quelque part et que le sujet était intéressant. Rendez-vous dans 2 mois (ou avant ?)

 

Revue de web du crowdfundingcinéma (24/12/2013)

Longue période de silence, mais de quoi alimenter un article en cette période de fête.

Une enquête en ligne est lancée sur le financement participatif d’œuvres audiovisuelles est lancée par la Sorbonne. 01Net s’en fait l’écho ici : http://pro.01net.com/editorial/610420/quelle-est-la-place-du-crowdfunding-dans-le-financement-des-films-et-de-la-musique/ Le lien pour l’enquête se trouve aussi dans l’article de 01net.

Cette période de fin d’année est (pour ceux qui le peuvent et le veulent) la dernière ligne droite pour défiscaliser. En ce qui concerne le blog, c’est donc l’actualité des SOFICA qui nous intéresse. Bientôt nous aurons les chiffres de la collecte 2013, et on verra si elle chute ou non. De ce coté (http://www.toutsurlesimpots.com/defiscalisation-en-sofica-il-faut-avoir-envie-de-financer-le-cinema.html) un fiscaliste parle de l’intérêt de ce placement.

L’existence de cette défiscalisation reste une piste non encore exploitée par les sites de crowdfundingcinéma. On peut facilement imaginer (mais la mise en application est compliquée je pense) que les avantages fiscaux offerts à ceux qui investissent dans le cinéma puissent être intégrés dans les avantages proposés aux internautes. 

C’est un élément auquel doit penser Movies-Angels (et d’autres) surtout en proposant leur nouveau projet (http://www.movies-angels.com/film/fausse-route/90). On ne peut, encore une fois, qu’être reconnaissant au site de détailler de cette manière ses projets. Les aspects financier et artistique (un des courts-métrages du réalisateur est visible sur le site) sont largement développés. La fin de la souscription est fixée au 15 mars 2014. Je reviendrai sur ce projet en essayant (comme au bon vieux temps de P4C) de trouver des éléments chiffrés pour avoir une meilleure approche du rendement éventuel du projet (si certains lecteurs veulent participer à cette chasse aux chiffres n’hésitez pas à m’écrire ou à laisser un commentaire)

Le ticket d’entrée est de 250€ ce qui est un choix risqué de la part de Movies-Angels mais qui correspond à leur volonté de produire un projet « financier » (donc à objectif de recherche de rentabilité). Si j’ai bien lu le projet ne se fera pas si moins de 50 000 € sont investis (l’objectif est 150 000 € maxi). Cela reste courageux de la part de Movies-Angels, mais le projet mérite d’être unique dans le paysage actuel du crowdfunding cinéma.

Movies-Angels continue de rattraper son retard et a produit la première  reddition (décompte d’exploitation) pour Blancanieves. Avant tout commentaire sur la forme, le fond : 17,84€ reversés pour ce premier acte (pour une part à 25€ + frais). Le mail comporte de nombreuses informations sur les ventes en France et à l’international. Tout cela est instructif. Je publierai plus de détails dans un prochain article dédié à « Fausse route » leur nouveau projet. Movies-Angels espère un rendement de 20% de ce projet.

Ce n’est pas le montant final qui est primordial mais le fait que Movies-Angels a su choisir un projet bénéficiaire et a su adapter son site après les échecs des premiers projets.

De son coté PeopleForCinéma continue de verser de l’argent lié à des troisièmes redditions. Rien à dire si ce n’est bravo pour ce sérieux. Serge Hayat tient sa parole et on ne peut être qu’impatient de voir les nouveaux projets qui sortiront dans le « premier cercle » de Ulule (mais je pense que l’on va attendre encore un petit moment)

Le blog http://www.monfilmavecmichele.com continue d’animer la communauté des internautes qui soutiennent le film de Michèle Laroque mais surtout il permet l’accès à un eshop qui donne l’occasion à de nouveaux internautes de participer encore à l’aventure en dehors de la plateforme TousCoprod (visiblement). SI c’est le cas, ce système pourrait être une belle opportunité pour d’autres personnes ayant les moyens (il faut payer le site, l’animer…) et qui veulent faire appel au public sans passer par une plateforme de crowdfunding (et donc d’éviter les frais). A suivre…

Mymajorcompany et Belissima Films assurent avec « Piégé » au niveau de la logistique : affiche, photo et scénario envoyés. Vous pouvez accéder au dossier de presse ici : http://medias.unifrance.org/medias/203/190/114379/presse/piege-2014-presskit-francais-1.pdf (Mymajorcompany apparaît sur l’affiche) et une première critique : http://www.abusdecine.com/critique/piege qui laisse penser que le succès du film va être très compliqué (petite boite de distribution, film peut-être raté…). On verra la réaction des internautes à ce moment là et aussi celle de Mymajorcompany : feront-ils un nouveau projet avec retour sur investissement (après les difficultés rencontrées aussi sur le spectacle « L’age de glace »)

Et pour finir, je vous rappelle le projet de Shirley Monsarrat (« Rester là »). La page du projet (chez Kisskissbankbank http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/rester-la) vous permet de voir son court-métrage « 5150 Hold » pour lequel elle avait déjà fait appel aux internautes. Il est dommage que Shirley n’est pas alimenté les actualités de la page de Kisskissbankbank alors qu’elle donne des nouvelle régulièrement sur sa page facebook. Aucun retour sur investissement, mais je vous conseille la contrepartie à 25€ pour le DVD du court-métrage grâce auquel vous pourrez aussi voir votre nom au générique ! Soyez narcissique pour 2014 ou faites votre entrée dans le monde du cinéma ! Fabien Ducommun, acteur de « Rester là »  publie aussi des photos sur le projet : https://www.facebook.com/fabienducommun.

 

Étiquettes : ,

Revue de web du crowdfunding cinéma (19/11/2013)

TousCoprod et Michèle Laroque suivent bien leur projet commun avec l’ouverture et surtout l’animation de ce site : http://www.monfilmavecmichele.com/ Les internautes ayant misé sur le projet de M. Laroque  sont invités en ce moment à proposer des titres pour le futur film. Voici donc un projet bien mené, le tapage médiatique de M. Laroque n’a pas été vain du point de vue financier et je ne peux qu’apprécier ce site et l’animation actuelle qui est faite de la communauté. Un exemple à suivre a priori.

De son coté, Ulule ne propose pas de nouveaux projets pour son « Premier cercle » mais il n’y pas d’abandon de cette formule. Visiblement les membres d’Ulule ont des calendriers chargés (succès et retombées du succès de Noob à gérer entre autres je pense) et trouver un producteur qui cit envie d’animer une communauté d’internautes autour de son film. Donc les choses prennent du temps, mais rien n’est abandonné.

Le futur rapport Bonnell (http://bourgogne.france3.fr/2013/10/26/le-cinema-s-interroge-dijon-comment-etre-plus-rentable-346357.html) devrait d’ailleurs évoquer le crowdfunding comme source de financement du cinéma. Il faudra voir si le rapporteur préconise des mesures d’incitations particulières.

Movies-Angels communique avec les internautes qui ont misé sur les films (j’ai reçu un mail pour un des premiers films mis en ligne par Movies-Angels) mais pas encore sur leur site. De la même manière que Ulule, le site doit continuer à proposer des projets.

Le site projet-Cinéma propose un nouveau projet « Délirium ». Toujours peu d’information sur ce site (http://www.projet-cinema.com/coproducteur/les-films/delirium_58.html). N’hésitez pas dans les commentaires à évoquer une éventuelle expérience avec eux.

Pour finir un coup de pouce : Shirley Monsarrat fait appel au crowdfunding pour son prochain court-métrage. Elle avait déjà fait appel aux internautes sur Motion Sponsor pour le tournage de « 5150 Hold » (visible sur la page de Kisskissbankbank (http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/rester-la) Dans le générique de ce court-métrage (5150 Hold) vous verrez les noms des contributeurs qui avaient soutenus le projet. Possibilité offerte encore pour 15€

Capture

 

Shirley avait évoqué son rapport au crowdfunding lors d’une interview publiée sur le blog (mais qui a disparu et dont je n’ai plus de trace…), son expérience avec Motion Sponsor (qui a disparu du jour au lendemain).

Je ne peux que vous inciter à participer à ce projet, avec une réalisatrice/productrice respectueuse des internautes qui misent sur son projet !

 

Étiquettes : , ,

Revue du web du crowdfunding cinéma (04/07/2013)

M. Laroque a bouclé son projet sur TousCoprod (http://www.touscoprod.com/michele-laroque) (d’ailleurs le lien ne contient pas le nom du film mais celui de M. Laroque !) avec une jauge totale de 422 146 € pour 1828 internautes (et sociétés). Une moyenne de 230 € qui est très haute mais non significative (par rapport aux moyennes connues de PeopleForCinéma) puisque des sociétés ont participé au projet en versant quelques dizaines de milliers d’euros.

Lors de son passage sur la plateau du journal de France 2, Michèle Laroque a été interrogée sur les conséquences et les retours sur investissement en cas de succès du film. La réponse a été de dire qu’il n’y en avait pas directement.

J’ai été content de voir la question posée car elle va devenir essentielle et centrale pour les projets de crowdfunding cinéma en France. PeopleForCinéma a crée un précédant (une habitude ?) et surtout maintenant un vide.

Vide encore énoncé dans les pages commentaires de « Homosapiennes » (http://fr.ulule.com/homosapiennes/comments/) avec des arguments bien compris par thebadseed suite à la prolongation de la durée du projet d’A. Dana. Ce problème de concordance m’avait interpelé lors de la conférence de presse mais du coté d’Ulule cela paraissait jouable et surtout la durée initiale correspondait aux habitudes de Ulule. Mais il parait difficile de vendre un making-of live sur un projet terminé et surtout qui ne mobilise pas les internautes.

L’impression laissée par Ulule et le « premier cercle » est vraiment celle d’une grande difficulté de mise en route, avec l’abandon du projet de Téchiné (pas du tout impliqué dans le système alors d’A. Dana l’est (pour mémoire elle était présente à la conférence de presse de lancement du « premier cercle)), la prolongation du projet d’A. Dana et l’absence de nouveaux projets (alors qu’un troisième projet était quasiment prêt (son nom avait été évoqué lors de l’apéro organisé par Ulule et P4C pour annoncer leur rapprochement aux internautes de P4C))

Ces difficultés pourraient laisser entrevoir l’abandon du système A. Boucherot (de Ulule) s’en défend avec une grande véhémence et présence dans les pages commentaires du projet « homosapiennes » et, il le promet, sur le blog de Ulule. Je ne voie pas pourquoi il dépenserait autant d’énergie s’il ne souhait pas continuer le « premier cercle ». Visiblement ce système lui tient à cœur. Reste à connaitre les motivations du maintien d’un système qui a tant de difficultés (devenir le kickstarter européen ? intérêt personnel pour l’univers du cinéma et de son financement (S. Istolainen co-fodanteur avec S. Hayat de P4C est aujourd’hui producteur de cinéma avec sa société Adama Films, S. Hayat qui est encore associé avec Ulule dans le « premier cercle »).)

Mais la volonté de continuer le « premier cercle »est une bonne nouvelle. Reste à connaitre les adaptations qui seront faites (il en faudra obligatoirement) en espérant que l’ajout d’une contrepartie spéciale en cas de succès du film fasse son apparition. D’ailleurs si cette contrepartie « du succès » était mise en place sur le projet « Homosapiennes » je suis certain que la jauge serait vite remplie !

Ulule est quand même la plateforme de crowdfunding qui fonctionne le plus efficacement avec la réussite de « Noob » qui a dépassé les 500000 € de collecte. Les retombées médiatiques sont importantes (par exemple : http://www.lexpress.fr/culture/cinema/internet-noob-ou-la-revolution-du-cinema-amateur_1262450.html) L’article de l’Express rappelle des points importants : la présence d’une communauté (ce qui n’est pas le cas des projets du « premier cercle »), une démarche « sincère » mais aussi le cout des contreparties qui diminue fortement l’intérêt financier du projet.

Du coté de Movies-Angels, le projet de Larry Clark ne décolle pas (1860 € collectés) Le projet a besoin de promotion et « Les Inrocks » ont commencé (timidement) :http://www.lesinrocks.com/2013/07/buzzodrome/larry-clark-aimerait-bien-recolter-100-000-euros-pour-son-prochain-film/

Movies-Angels doit recevoir actuellement les informations financières sur leurs précédents projets. On peut donc espérer obtenir quelques chiffres durant cet été. Et l’on saura si « Blanca Nieves » est un projet bénéficiaire ou non !

Coté financement des films, la nouvelle convention du cinéma (et son augmentation des budgets) est repoussée au 01/10/2013 (http://www.lesechos.fr/culture-loisirs/sorties/cinema/0202866497426-cinema-l-ete-ne-sera-pas-meurtrier-sur-les-tournages-581451.php) Mais les menaces sur le modèle actuel de financement du cinéma (et la participation des télévisions) sont toujours présentes : http://www.paperjam.lu/article/fr/les-modeles-de-financement-du-cinema-vont-evoluer

Dans cette logique on comprend que le crowdfunding peut-être une solution, mais elle restera très mineure tant qu’elle n’intègre pas la possibilité de retour en cas de succès du film. Le reste du financement (TEPA, SOFICA…) offre un crédit d’impôt qui justifie la participation des investisseurs. Le crowdfunding cinéma doit trouver un système équivalent et offrir cette éventualité de participer au succès.

 

 
3 Commentaires

Publié par le 04/07/2013 dans Actualités, Movies-Angels, P4C, touscoprod

 

Revue du web du crowdfunding cinéma (19/06)

Signalé par un article du « Progrès » (avec un lien vers TousCoprod qui ne fonctionne pas et qui n’est pas ciblé vers le projet (http://www.leprogres.fr/art-et-culture/2013/06/18/qui-veut-produire-un-long-metrage-lyonnais-sur-touscoprod-com), le premier long métrage de Jean-Claude Rodriguez est proposé aux internautes (jauge de 10 000 €). Les contreparties restent classiques (DVD à 30€) mais il est à signaler qu’il est proposé une invitation sur le tournage de plusieurs jours (hébergement et repas inclus) pour 750€. Le film s’appellera « On est tous le voisin de quelqu’un » et le projet se trouve au bout de ce lien : http://www.touscoprod.com/fr/project/produce?id=661

TousCoprod réussit un joli coup marketing avec le projet de M. Laroque. Alors que Metronews annonce le projet bouclé (http://www.metronews.fr/culture/info-metronews-financement-participatif-michele-laroque-a-reussi-son-pari/mmfq!aZe744egsUA2k/) avec la jauge remplie et 2000 contributeurs, le projet sur TousCoprod ne propose (à ce jour : 18/06) que 369 680 € et 1871 contributeurs. Comme quoi tout est bien prévu (une happy end comme au cinéma) pour ce projet si ce n’est la publication trop rapide de l’article par MetroNews. J’ai dédié un article à cette information, et j’ai donc eu droit à une réponse « officielle » comme quoi tout était normal !

Ulule communique sur la réussite de Noob avec un communiqué de presse (cela rappelle « l’agitation » qui avait eu lieu autour de la présentation du « premier cercle ») https://docs.google.com/document/d/1mweyLfsmGtVckYcPJspGnu5katVu8xwvHf48EOiWfZI/pub

Le Monde évoque le surcout attendu des productions cinématographiques françaises avec la nouvelle convention collective du cinéma (http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/06/15/mediation-autour-de-la-convention-collective-du-cinema_3430835_3246.html) Cette augmentation des coûts est un des éléments qui plaide, a priori, pour un recours accru au crowdfunding par les producteurs (et Fidélité productions & Ulule espèrent être des précurseurs avec « le premier cercle » et donc Ulule peut espérer capter un nouveau marché en proposant sa plateforme aux producteurs)

La nouvelle de la semaine est le recours au crowdfunding par James Franco (http://www.indiegogo.com/projects/palo-alto-stories-by-james-franco). Encore une fois la couverture médiatique est importante (par exemples : http://cinema.nouvelobs.com/articles/26392-tournages-cine-business-james-franco-fait-appel-aux-internautes-pour-financer-une-trilogie-autobiographique ou http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/James-Franco-demande-aux-internautes-de-financer-ses-prochains-films-3777787)

Après le rachat d’Octopousse par Ulule, l’objectif de régionalisation de Ulule continue avec l’association e-catalan (http://www.lindependant.fr/2013/06/19/solidarite-les-e-catalans-sur-la-plateforme-ulule,1765822.php)

Suite au projet présenté par Cinéma-Tamaris pour la restauration du film « Les parapluies de Cherbourg » (http://www.kisskissbankbank.com/il-faut-sauver-les-parapluies-de-cherbourg?ref=search), j’ai reçu mon morceau de pellicule d’une copie du film (contrepartie à 25€). Et l’opération de crowdfunding est évoquée dans cet article de La Croix : http://www.la-croix.com/Culture/Cinema/Les-Parapluies-de-Cherbourg-font-peau-neuve-2013-06-18-975098

Petite photo de la présentation du morceau de pellicule : photo

Les Échos évoquent le statut du crowdfunder, réflexion qui s’inscrit dans la volonté d’imposer un cadre juridique au crowdfunding. Le succès du crowdfunding (www.la-croix.com/Culture/Cinema/Les-Parapluies-de-Cherbourg-font-peau-neuve-2013-06-18-975098) La transition vers un système juridique sécurisé mais borné risque de décevoir certains utilisateurs du système, en espérant que les plateformes de crowdfunding ne se trouvent pas bloquées dans leur fonctionnement avec des règles trop rigides. La réflexion juridique est engagée et vous pouvez avoir de ce coté (http://www.presentation.lexbase.fr/sites/default/files/actualites/fichiers/le_crowdfunding_les_regles_actuelles_sont-elles_adaptees.pdf) un exemple des avis actuels.

Petit tour d’horizon des projets de longs métrages en cours :

Ulule & « Homosapiennes » : les mises à jour d’informations sont régulières mais le projet ne mobilise pas les foules (37% de la jauge) Il reste 14 jours, et l’échec du projet risque d’être au rendez-vous. Avec l’abandon du projet de Téchiné (qui suscitait plus d’intérêt) et l’absence de nouveaux projets mis en ligne, « le premier cercle » de Ulule-P4C démarre mal.

MyMajorCompany & « Piégé » : projet réussi avec une collecte de 63 033 € pour 930 internautes (67€ de moyenne ce qui est très inférieur aux moyennes connues chez P4C) Les internautes restent donc (à raison à mon avis) prudent sur le coté retour sur investissement et ont choisi la contrepartie incluant le DVD dédicacé. Une belle réussite pour MyMajorCompany donc/

Movies-Angels & « L’origine de la violence » & « The smell of us » : Movies-Angels a toujours un problème de reconnaissance, les internautes ne sont pas visiblement intéressés par leurs projets. Si le film de Chouraqui a déjà rassemblé 200 000 €, la jauge stagne. Par rapport aux autres projets de Movies-Angels, on ne peut saluer que le succès, mais vu l’investissement de Chouraqui, j’ai l’impression que le projet est un semi-échec à ce jour. « The smell of us » de Larry Clark n’a réunit que 1500 € à ce jour. C’est décevant, un peu comme si les fans du cinéaste n’était pas intéressé ou n’était pas au courant… Le m^me projet porté par une autre plateforme aurait plus de succès, j’en reste persuadé. Alors que Movies-Angels mérite un intérêt et un suivi particulier, les internautes ne sont pas au rendez-vous. Décevant mais pas irrévocable : allez voir le projet de Larry Clark si ce n’est pas déjà fait : http://www.movies-angels.com/film/the-smell-of-us/94

TousCoprod & « jeux dangereux » : le sujet est évoqué plus haut et aussi ici : https://crowdfundingcinema.wordpress.com/2013/06/18/quand-metronews-annonce-la-reussite-du-projet-de-laroque-un-peu-trop-tot/

Et pour finir un petit bonus, pour rappeler que ToucCoprod avait réussi un joli projet avec « Le vilain petit canard » (projet qui avait même été bénéficiaire !) et que MyMajorCompany a cartonné avec son projet de spectacle vivant « L’age de glace Live » ! Et oui, les familles sont une cible peu visées par le crowdfunding cinéma et je trouve cela bien dommage. Dimanche sur les Champs-Elysées, j’ai pu assister à l’avant première de « Moi, moche & méchant 2 » réalisé en partie par un studio français. Et j’en suis reparti avec un un petit dessin (obtenu à l’arrache sur une page de livre) de Chris Renaud qui serait (à mes yeux bien sûr) une jolie contrepartie sur un projet de crowdfunding (désolé je n’arrive pas à insérer l’image dans le . Le projet de film « Les minions » (http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18615472.html) ferait un joli projet de crowdfunding !

minions

 

 

 

 

Quand Metronews annonce la réussite du projet de Laroque un peu trop tôt !

Capture

Le projet de M. Laroque avec TousCoprod (http://www.touscoprod.com/michele-laroque) sent le coup marketing (pour les deux parties) depuis le début. En voilà une belle preuve !

Alors que Metronews annonce le projet bouclé (http://www.metronews.fr/culture/info-metronews-financement-participatif-michele-laroque-a-reussi-son-pari/mmfq!aZe744egsUA2k/) avec la jauge remplie et 2000 contributeurs, le projet sur TousCoprod ne propose (à ce jour : 18/06) que 369 680 € et 1871 contributeurs. Comme quoi tout est bien prévu (une happy end comme au cinéma) pour ce projet si ce n’est la publication trop rapide de l’article par MetroNews.

 
4 Commentaires

Publié par le 18/06/2013 dans Actualités, touscoprod

 

Revue du web du crowdfundingcinéma français (20/05)

Le blog change de look. Est-ce mieux ? à vous de me dire.

Mathieu Maire du Poset parle de Ulule et de P4C. L’interview a bien été préparée, et le ton est aimable. Cela peut se voir par ici : http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/paris-est-a/made-in-paris-mathieu-maire-poset-ulule-com-paris-est-a-15-mai-2-4-125976/

Le crowdfunding n’a pas encore un cadre juridique bien défini. Les sites de crowdfunding sont demandeurs, certains sites spécialisés dans le financement de start-up avaient connu des déboires suite aux difficultés juridiques liées à la définition des dons et des investissements dans le crowdfunding. En attendant voici un guide du financement participatif annoncé officiellement par le gouvernement http://www.economie.gouv.fr/mise-en-ligne-dun-guide-financement-participatif-crowdfunding Les guides se trouvent ici pour les porteurs de projet : http://www.amf-france.org/documents/general/10839_1.pdf et ici pour le grand public http://www.amf-france.org/documents/general/10840_1.pdf

Pour de futurs porteurs de projets, voici un article qui évoque un projet déjà passé : http://www.maddyness.com/prospective/2013/05/16/conseil-campagne-crowdfunding/

InaGlobal publie un article résumant bien la situation actuelle du crowdfunding (ce qui ne m’empêchera de rédiger une suite à l’article sur l’avenir du crowdfunding cinéma qui s’appellera « 2013, l’année de transition du crowdfunding français ») http://www.inaglobal.fr/cinema/article/le-cinema-independant-americain-mise-sur-le-crowdfunding Article à lire donc !

Et Challenges ajoute sa pierre à l’édifice et lors du premier paragraphe rappellera bien des souvenirs aux interanutes de P4C  http://www.challenges.fr/media/20130514.CHA9400/la-polemique-sur-le-financement-du-cinema-s-invite-a-cannes.html#reagir

A venir sur le blog : une réflexion sur ce qui se passe en France dans le domaine du crowdfunding cinéma (article évoqué plus haut) et si tout va bien et que je trouve le temps, une interview de Serge Hayat.

J’ai regardé ce week-end « Pas d’amour sans amour » (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=8585.html) qui m’a fait penser au projet « Homosapiennes » de A. Dana. Et aussi j’ai pensé que cela une bonne idée si A. Dana pouvait évoquer ses sources d’inspiration dans le cadre du « Premier Cercle » de Ulule.

N’oubliez pas de me rejoindre sur twitter (@cf_cinema) et merci à ceux qui font la promotion de ce blog.

 
2 Commentaires

Publié par le 20/05/2013 dans Actualités, P4C, touscoprod, Ulule

 

Étiquettes : ,