RSS

Revue du web du crowdfunding cinéma (04/07/2013)

04 Juil

M. Laroque a bouclé son projet sur TousCoprod (http://www.touscoprod.com/michele-laroque) (d’ailleurs le lien ne contient pas le nom du film mais celui de M. Laroque !) avec une jauge totale de 422 146 € pour 1828 internautes (et sociétés). Une moyenne de 230 € qui est très haute mais non significative (par rapport aux moyennes connues de PeopleForCinéma) puisque des sociétés ont participé au projet en versant quelques dizaines de milliers d’euros.

Lors de son passage sur la plateau du journal de France 2, Michèle Laroque a été interrogée sur les conséquences et les retours sur investissement en cas de succès du film. La réponse a été de dire qu’il n’y en avait pas directement.

J’ai été content de voir la question posée car elle va devenir essentielle et centrale pour les projets de crowdfunding cinéma en France. PeopleForCinéma a crée un précédant (une habitude ?) et surtout maintenant un vide.

Vide encore énoncé dans les pages commentaires de « Homosapiennes » (http://fr.ulule.com/homosapiennes/comments/) avec des arguments bien compris par thebadseed suite à la prolongation de la durée du projet d’A. Dana. Ce problème de concordance m’avait interpelé lors de la conférence de presse mais du coté d’Ulule cela paraissait jouable et surtout la durée initiale correspondait aux habitudes de Ulule. Mais il parait difficile de vendre un making-of live sur un projet terminé et surtout qui ne mobilise pas les internautes.

L’impression laissée par Ulule et le « premier cercle » est vraiment celle d’une grande difficulté de mise en route, avec l’abandon du projet de Téchiné (pas du tout impliqué dans le système alors d’A. Dana l’est (pour mémoire elle était présente à la conférence de presse de lancement du « premier cercle)), la prolongation du projet d’A. Dana et l’absence de nouveaux projets (alors qu’un troisième projet était quasiment prêt (son nom avait été évoqué lors de l’apéro organisé par Ulule et P4C pour annoncer leur rapprochement aux internautes de P4C))

Ces difficultés pourraient laisser entrevoir l’abandon du système A. Boucherot (de Ulule) s’en défend avec une grande véhémence et présence dans les pages commentaires du projet « homosapiennes » et, il le promet, sur le blog de Ulule. Je ne voie pas pourquoi il dépenserait autant d’énergie s’il ne souhait pas continuer le « premier cercle ». Visiblement ce système lui tient à cœur. Reste à connaitre les motivations du maintien d’un système qui a tant de difficultés (devenir le kickstarter européen ? intérêt personnel pour l’univers du cinéma et de son financement (S. Istolainen co-fodanteur avec S. Hayat de P4C est aujourd’hui producteur de cinéma avec sa société Adama Films, S. Hayat qui est encore associé avec Ulule dans le « premier cercle »).)

Mais la volonté de continuer le « premier cercle »est une bonne nouvelle. Reste à connaitre les adaptations qui seront faites (il en faudra obligatoirement) en espérant que l’ajout d’une contrepartie spéciale en cas de succès du film fasse son apparition. D’ailleurs si cette contrepartie « du succès » était mise en place sur le projet « Homosapiennes » je suis certain que la jauge serait vite remplie !

Ulule est quand même la plateforme de crowdfunding qui fonctionne le plus efficacement avec la réussite de « Noob » qui a dépassé les 500000 € de collecte. Les retombées médiatiques sont importantes (par exemple : http://www.lexpress.fr/culture/cinema/internet-noob-ou-la-revolution-du-cinema-amateur_1262450.html) L’article de l’Express rappelle des points importants : la présence d’une communauté (ce qui n’est pas le cas des projets du « premier cercle »), une démarche « sincère » mais aussi le cout des contreparties qui diminue fortement l’intérêt financier du projet.

Du coté de Movies-Angels, le projet de Larry Clark ne décolle pas (1860 € collectés) Le projet a besoin de promotion et « Les Inrocks » ont commencé (timidement) :http://www.lesinrocks.com/2013/07/buzzodrome/larry-clark-aimerait-bien-recolter-100-000-euros-pour-son-prochain-film/

Movies-Angels doit recevoir actuellement les informations financières sur leurs précédents projets. On peut donc espérer obtenir quelques chiffres durant cet été. Et l’on saura si « Blanca Nieves » est un projet bénéficiaire ou non !

Coté financement des films, la nouvelle convention du cinéma (et son augmentation des budgets) est repoussée au 01/10/2013 (http://www.lesechos.fr/culture-loisirs/sorties/cinema/0202866497426-cinema-l-ete-ne-sera-pas-meurtrier-sur-les-tournages-581451.php) Mais les menaces sur le modèle actuel de financement du cinéma (et la participation des télévisions) sont toujours présentes : http://www.paperjam.lu/article/fr/les-modeles-de-financement-du-cinema-vont-evoluer

Dans cette logique on comprend que le crowdfunding peut-être une solution, mais elle restera très mineure tant qu’elle n’intègre pas la possibilité de retour en cas de succès du film. Le reste du financement (TEPA, SOFICA…) offre un crédit d’impôt qui justifie la participation des investisseurs. Le crowdfunding cinéma doit trouver un système équivalent et offrir cette éventualité de participer au succès.

 

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 04/07/2013 dans Actualités, Movies-Angels, P4C, touscoprod

 

3 réponses à “Revue du web du crowdfunding cinéma (04/07/2013)

  1. Erwan

    05/07/2013 at 18:08

    Merci pour ton blog cfcinema, toujours pertinent dans tes analyses
    Ulule a vraiment besoin d’une « success story » pour lancer la machine et fidéliser les internautes… mais c’est très difficile. Ils ont sacrifié l’intérêt financier de la formule avec un objectif de 300 investisseurs. La moyenne est certainement basse et, du coup, l’intérêt de financement pour Audrey Dana est très faible…
    Pas sur qu’ils intéressent beaucoup d’artistes prêts à passer du temps à donner des infos, recevoir les internautes, etc… pour quelques milliers d’euros de plus. Je n’étais pas à la conf de presse, je ne suis pas au courant du projet imminent supplémentaire mais je ne doute pas qu’il y ait eu rétractation.
    Enfin, cela donne raison aux anciens ululers qui regrettaient l’arrivée de gros projets financés quoi qu’il arrive (la preuve)
    Donc, oui, il faudra qu’ils changent quelque chose au système… Cela m’avait choqué au démarrage que l’on donne du fric à des gens (plus ou moins) riches ou du moins déjà financés. C’est du pur mécénat mais tout le monde ne s’appelle pas Pinault….

    Erwan « thebadseed » (moins caustique que sur le site parce que pas besoin de faire l’avocat du diable ici)

     
    • cfcinema

      06/07/2013 at 17:05

      Merci pour ce commentaire. Par contre quelle est ton opinion sur les projets fr Movies-Angels ? As tu déjà participé ? Merci de ta future réponse et merci à d’autres internautes pour leur participation s’ils veulent bien s’exprimer sur Movies-Angels.

       
  2. Alexkwest

    15/07/2013 at 17:48

    Movies Angels est mon site de financement participatif préféré pour le moment. Déjà car c’est le seul aujourd’hui qui propose une rétribution financière mais aussi parce que leurs projets sont très intéressants sur le papier. Avoir le dernier Larry Clark dans le catalogue, ça le fait. Je suis déçu qu’il y ait si peu de mises pour leur projets et j’espère que cela ne va pas nuire à terme à leur santé financière.
    Je pense que ce site aussi a réellement besoin d’une success story pour décoler. Blancanieves? On le saura prochainement…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :